La voile

A 12 ans, embarquer sur une caravelle pendant les vacances m'a bien plu, et j'ai cherché à continuer chaque fois que possible.

A 16 ans, çà devient plus sérieux, je pars en stage au Château du Taureau, fort en Granit construit par Vauban à Carantec dans la baie de Morlaix. On y vit dans des conditions très spartiates : pas d'électricité, l'eau pour se laver est froide et provient des cuves de stockage de la pluie d'hiver. L'école est dirigée par un militaire en retraite appelé "le Commandant", secondé par "le Capitaine". Dans l'organisation du stage, il y a 5 bordées, 4 sont en mer pendant que la 5ième épluche les patates, met le couvert, fais la vaisselle et les chiottes, ...  

J'y retourne ensuite tous les ans, et je passe mon monitorat dériveur à Pâques l'année de mes 18 ans, puis tout le mois d'août.

 chateau-du-taureau-1 chateau-du-taureau-2

Les études m'appellent ... et à Amiens, en pratiquant une autre activité : la musique, notre petit orchestre de Jazz est souvent invité l'été au Club Méditerranée, ce qui me permet, entre 2 prestations de musique, de seconder les moniteurs de voile et de pratiquer, à Cefallu, Djerba, ...

Le travail m'appelle et il faut nourrir ma famille. Très vite Paris me fatigue, j'en ai marre, et je trouve du boulot à Toulon, ou je retrouve un de mes camarades de musique d'Amiens qui s'est installé là et ... a un bateau de 32 pieds (9,20m) ... Avec lui, je découvre la croisière côtière, le charme de Porquerolles, sa plage d'argent, Port-Cros et l'anse de Port Man, la nuit à bord, le mal de mer aussi, et j'aime çà.

Porquerolles-1 port_man

Mon métier m'emmène un jour à Lyon et le comité d'entreprise organise, avec d'autres, une sortie à 15 catamarans aux Antilles ... Je fonce (avec Pascale) !

Antilles-1 Antilles-2

Au retour, je m'inscris au club de voile "Grand-Largue" de Lyon qui a 2 bateaux : un First Class 7 sur le bassin du Grand Large, à Miribel, tout près de Lyon, et un un First 41s5 basé à Bandol. En 2005, je choisis de re-passer mon monitorat, d'une part pour mieux m'intégrer au club, et d'autre part pour combler les manques car le rôle de chef de bord en croisière est franchement différent de celui de dériveur ... Lors des sorties, je redécouvre bien sur ces îles que je connais bien (Porquerolles, Port-Cros) mais aussi, plus  l'ouest, les Calanques de Cassis, Marseille la côte bleue, ...

Le club de voile des Glénan recherche toujours des moniteurs ... je redécouvre la Bretagne, mais au sud cette fois, et ses îles Houat, Hoëdic, Belle Ile, Groix, ... On tente le passage de la barre d'Étel, on fait ne escale à Doelan, ou dans l'archipel ... à la pie et sa plage de sable blanc. Parfois si la météo le permet et que l'équipage a un niveau suffisant, on pousse jusqu'à Ouessant avec calcul des marées et courants pour le passage du raz de sein.

Concarneau PointeduRaz

L'été, à Grand Largue, les croisière nous emmènent en Corse, En Sicile, en Grèce, Aux Baléares, ... Le bateau sort plus de 180 jours par an, il fatigue un peu plus que la moyenne des voiliers Français. Il faut en changer ... Après le First 41s5, on achète un Sun Odysey 37, Un Dufour 40. Je m'investis un peu plus dans le club, au conseil d'administration, et je réalise le site Internet. Un deuxième bateau arrive : Un First 31.7 .... Les croisières s'allongent et mènent le Dufour 40 jusqu'aux Antilles. Pour ma part, j'ai profité de l'étape Gibraltar-Canaries, avec des rafales de 65 nœuds pendant 3 jours, sans voir la terre, mais quel bonheur d'arriver à Lanzarote !

Gibraltar  Canaries-1

Canaries-2 Canaries 3

Tous les ans, j'encadre une ou 2 croisière. l'an dernier, c'était Gibraltar->Porto au mois de mai, puis Lorient->Porto au mois de septembre (j'adore la ville de Porto), cette année (2020), c'était Toulon->Toulon  (Covid oblige), mais on a fait l'Ouest de la Corse, l'est de la Sardaigne jusqu'à Olbia, et on est remonté par Giglio, Elbe.

 

Motorisé par ZitePLUS 0.9.6  ,  Conception et réalisation : PoF  ,   0 hits, 0 visits, 0 today